Petit guide pour (enfin) comprendre les classements de tennis

“J’ai perdu à quinze cinq hier, je pouvais rien faire, c’était un ancien trois six, il va monter c’est sûr !”

Si tu t’es déjà retrouvé au beau milieu d’une telle conversation, avec l’impression d’avoir atterri sur une autre planète, nous te rassurons, tu n’es pas le seul. Et grâce à nous, la prochaine fois tu pourras même prendre part à la discussion en brillant de tes nouvelles connaissances !

A quoi sert le classement au Tennis ?

Le classement au Tennis, comme son nom l’indique, permet de classer les licenciés de Tennis entre eux en fonction de leurs performances dès lors qu’ils s’inscrivent à un tournoi.

Plus généralement, le classement permet de donner une idée du niveau d’un joueur.

NB : Un joueur non classé (NC) est un joueur licencié qui n’a jamais fait de tournois.

 

Comment les classements reflètent-ils le niveau des joueurs ?

Pour refléter au mieux le niveau des joueurs, il existe 4 grandes séries de classements comprenant chacune plusieurs niveaux de classements.

La 4ème série est la plus faible, tandis que la 1ère est la plus forte. Plus on progresse au classement, plus on se rapproche de la 1ère série. Toutefois, la 1ère série regroupe essentiellement les joueurs professionnels.

Répartition des classements en fonction des séries :

  • 4ème série : 40, 30/5, 30/4, 30/3, 30/2, 30/1 (lire 35 et non pas 30 slash 5 etc…)
  • 3ème série : 30, 15/5, 15/4, 15/3, 15/2, 15/1
  • 2nde série : 15, 5/6, 4/6, 3/6, 2/6, 1/6, 0, -2/6, -4/6, -15 (lire moins deux six) puis les meilleurs français de 31 à 100 ème pour les hommes (de 21 à 60 pour les femmes)
  • 1ère série : Les 30 meilleurs joueurs français pour les hommes) (les 20 meilleures joueuses pour les femmes)

Il s’agit de classements descendants. Ainsi, 40 est le classement le plus faible, 30/1 le meilleur classement de la 1ère série.

30 est le moins bon classement de la 3ème série tandis que 15/1 est le meilleur classement de cette même série. Etc…

 

Comment les classements sont-ils calculés ?

Les classements sont calculés selon une méthode unique de comptabilisation de points. Chaque victoire peut ainsi rapporter des points selon un certain barème.

Comptabilisation des points :

  • Victoire à échelon égal : 60 points (ex: un 30/2 bat un 30/2)
  • Victoire à +1 échelon : 90 points (ex: un 30/2 bat un 30/1)
  • Victoire à +2 échelons et au-dessus : 120 points (ex: un 30/2 bat un 30)
  • Victoire à 1 échelon en-dessous : 30 points (ex: un 30/2 bat un 30/3)
  • Victoire à 2 échelon en-dessous : 20 points (ex: un 30/2 bat un 30/4)
  • Victoire à 3 échelons en-dessous : 15 points (ex: un 30/2 bat un 30/5)
  • Victoire à 4 échelons en dessous: 0 point (ex: un 30/2 bat un 40)

S’ajoute à cela des points attribués en fonction du ratio victoire/défaite du joueur selon certains critères précis.

 

A quels moments les classements sont-ils divulgués ?

Tous les mois, les licenciés de Tennis se connectent sur leur “espace du licencié” sur le site de la Fédération Française de Tennis pour découvrir leur éventuel nouveau classement. C’est alors qu’ils peuvent se maintenir, c’est à dire garder le même classement, ou “monter”, ce qui correspond à l’obtention d’un classement supérieur.

En revanche, ils ne peuvent “descendre” au classement qu’une fois par an (généralement en octobre), une fois la saison officiellement close.