fbpx Press "Enter" to skip to content

L’histoire du tournoi de Roland Garros

Court Central Tournoi Roland Garros
Court Central Tournoi Roland Garros

Le tournoi de Roland-Garros, aussi appelé Internationaux de France, ou French Open par les anglo-saxons, est l’un des quatre tournois du Grand Chelem. Il est complété par l’Open d’Australie qui se déroule en janvier sur surface dur. Wimbledon qui se déroule début juillet sur gazon et l’US Open qui se déroule en septembre sur dur. Créé en 1925, le tournoi vient conclure la saison de terre battue pour les joueurs. En France, il est l’un des événements sportifs les plus attendus de l’année, annonçant l’arrivée des beaux jours et les grandes vacances à venir.

Voici en plus sur l’histoire du tournoi de Roland Garros !

Qui est Roland Garros ?

Le tournoi de Roland-Garros, mais pourquoi ce nom ? Roland Garros est un aviateur français né en 1888, qui a officié comme lieutenant pilote pendant la Première Guerre mondiale. Cyclisme, football, tennis, Roland Garros s’essaye à tous les sports. Lors de ses études supérieures au sein d’HEC, un ami l’initie également au rugby en l’intégrant au Stade français. Mais il est surtout célèbre pour ses exploits sportifs en aviation. En effet, en 1913, il est le premier pilote à traverser la mer Méditerranée en monoplan. Quelques semaines avant l’armistice du 11 novembre 1918, Roland Garros meurt au cours d’une ultime bataille aérienne. Il avait seulement 29 ans.

Photo de l'aviateur Roland Garros
L’aviateur Roland Garros

En 1927, la France doit se doter d’un stade de tennis digne de ce nom pour accueillir la prestigieuse Coupe Davis qu’elle vient de remporter. Émile Lesieur est alors président de l’association du Stade français qui cède une parcelle de terrain à la Fédération Française de tennis près de la Porte d’Auteuil. Il exige que le nouveau stade parisien soit baptisé du nom de son ancien camarade Roland Garros. “Je ne sortirai pas un sou de mes caisses si on ne donne pas à ce stade le nom de mon ami Garros”. Un peu de chantage, un hommage et voilà un nom entré dans la légende du tennis !

Célèbres mousquetaires René Lacoste, Henri Cochet, Jacques Brugnon et Jean Borotra. La France remporte grâce à eux la prestigieuse Coupe Davis pour la première fois. Un sacre qui permet de voir naître l'année suivante le stade Roland Garros.
Les célèbres mousquetaires René Lacoste, Henri Cochet, Jacques Brugnon et Jean Borotra. La France remporte grâce à eux la prestigieuse Coupe Davis pour la première fois. Un sacre qui permet de voir naître l’année suivante le stade Roland Garros.

L’évolution du tournoi

Le tournoi de Roland-Garros se déroule chaque année entre la dernière semaine de mai et la première semaine de juin. Il est encore aujourd’hui considéré comme l’un des plus prestigieux tournois de tennis au monde et l’un des plus difficiles aussi. En effet, les règles ont très peu changé au fil du temps : les joueurs doivent s’imposer en 5 sets, ou 3 pour les femmes, sans jeu décisif dans la dernière manche, alors que le tie-break est autorisé dans le dernier set à l’US Open par exemple. La terre battue étant considérée comme une surface de jeu lente, cela conduit parfois à des matchs longs et éprouvants.

La gagnante du tournoi obtient 2000 points au classement WTA et remporte la coupe Suzanne-Lenglen, du nom de la lauréate des premiers internationaux de France en 1925.

Suzanne Lenglen et René Lacoste remportent les premiers internationaux de France en 1925.
En 1925, Suzanne Lenglen et René Lacoste remportent les premiers internationaux de France

Le gagnant du tournoi obtient lui aussi 2000 point au classement ATP. Il remporte aussi la coupe des Mousquetaires du nom de l’équipe de tennis ayant remporté six fois la coupe Davis entre 1928 et 1932. Leur nom, Jean Borotra, Henri Cochet, Jacques Brugnon et René Lacoste est également associé aux quatre tribunes du Court Central Philippe-Chatrier.

Il est à noter que jusqu’en 1967, la Fédération française de tennis qui organise le tournoi, interdit son accès aux joueurs professionnels. Ce n’est qu’en 1968 que s’ouvre l’ère Open, c’est-à-dire l’ère du tennis moderne tel qu’on le connaît aujourd’hui. Les amateurs et les professionnels se rencontrent pour la première fois aux Internationaux.

Laisser un commentaire